Articles de santé

C’est la rentrée !



Ça y est, les vacances sont terminées ! La dernière valise a enfin trouvé sa place dans le coffre de la voiture, coincée entre le vélo du petit dernier et les seaux et pelles du plus grand. Au revoir la plage ! Au revoir les amis ! Et à l’année prochaine !

Je ne sais pas comment cela se passe pour vous mais moi, en général, c’est à chaque fois la même chose : je suis contente et je déprime. Quand je vois toute la bonne humeur accumulée ces dernières semaines et le rythme trépidant qui nous attend en rentrant …Brrr ! J’en ai froid dans le dos et là, franchement, je n’ai pas du tout envie de reprendre dans ces conditions ! Y aurait-il une solution pour aborder la rentrée dans la joie et la bonne humeur ? J’en doute mais peut-être que cette fois-ci sera la bonne.

Je m’organise

« Tout est une question d’OR-GA-NI-SA-TION ! ». Ah, cette phrase si souvent répétée avec délectation par nos mères, nos tantes ou nos grand-mères : combien de fois l’avons-nous entendue ? Des milliers, des centaines de fois ! Elle nous faisait d’ailleurs légèrement sourire mais nous ne connaissions pas alors ce long marathon de rentrée qui se transforme vite en course de fond nous laissant totalement à bout de souffle avant l’hiver.

S’organiser et établir une checklist de rentrée me paraît le meilleur moyen de concilier vie familiale, vie professionnelle et moments de détente. Listez ainsi les tâches à accomplir, inscrivez-y vos bonnes résolutions (abonnement à la salle de sport ou reprise d’une activité physique, le sport c’est la santé !) et n’oubliez pas d’y ajouter les gens que vous aurez plaisir à voir et les prochaines sorties culturelles. Cochez ensuite les tâches accomplies, et vous verrez, soudain tout vous paraît plus clair et plus facile !

Je reste en forme

L’automne et l’hiver sont des périodes de l’année où le corps à besoin de recharger ses batteries et de se ressourcer. Hors de question donc de démarrer le mois de septembre avec les batteries à plat ! A condition de ne pas en faire trop (ni trop fort, ni trop rapidement), une activité physique régulière a des répercussions très positives sur le moral, notre capacité à gérer le stress et la qualité de notre sommeil. Aux plus téméraires, négligeant les étirements après l’effort, je leur recommande les vertus relaxantes des huiles de massage à l’arnica. A ne pas négliger : elles ont sauvé bien des lendemains de sport intensif, ainsi que la paix des ménages !

En parallèle, une alimentation adaptée et équilibrée vous permettra de rester en forme, en évitant de laisser s’installer les désordres alimentaires assumés de l’été (surtout si on a fait des écarts réguliers). Les compléments alimentaires multivitaminés viendront agir en complément pour donner ce petit coup de fouet nécessaire en début de mois et renforcer vos défenses immunitaires.

Je m’accorde des nuits réparatrices

« Le sommeil, c’est sacré ! ». C’est bien connu mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir une bonne qualité de sommeil. Certains dorment du sommeil du juste (ce qui est parfaitement injuste pour tous les autres), certains ont le sommeil léger, certains vivent une deuxième journée et d’autres, au contraire, ne s’endorment pas du tout !

Un dîner léger et équilibré, une consommation modérée d’excitants (café, thé, cola, tabac), l’absence d’activités physique intense et d’écrans le soir, un coucher à heures régulières dans une chambre fraîche (18-20°c) et aérée sont autant de conditions réunies pour favoriser une bonne nuit de sommeil. C’est la nuit que se mettent en action les sécrétions hormonales, les fonctions d’élimination, le renouvellement cellulaire, l’entretien des muscles, des tissus et des os et que vos batteries se rechargent.

De plus, le Magnésium aide par exemple à apaiser la nervosité, agit sur le stress et la fatigue intellectuelle passagère. Certaines plantes comme la valériane, la passiflore et l’aubépine ont des vertus sédatives et relaxantes, favorisant le sommeil sans accoutumance. Pour finir, certains compléments alimentaires peuvent même contribuer à améliorer vos cycles de sommeil.

Je prends soin de moi et de ma peau

La peau est un organe à part entière, véritable protection contre les agressions extérieures (le vent, le froid, l’humidité, etc…) et il nous faut donc en prendre soin, à bien des égards. Durant l’été, pour faire face à la chaleur et à la sécheresse, la peau traumatisée par les UV s’est déshydratée : le mois de septembre est donc l’occasion rêvée de prendre soin de soi sans avoir de complexes ni de scrupules, puisque c’est pour la bonne cause ! Venez donc à nous laits velours hydratant après soleil, laits illuminateurs et prolongateurs de bronzage, autobronzants, gommages doux corporels, soins hydratants et traitant pour l’acné, lotions purifiantes pour le visage…et faites votre œuvre ! Une peau protégée et en bonne santé préserve de bien des désagréments, alors allons-y gaiement !

Je me prépare à l’invasion des poux

Cette année, le pou ne passera pas par chez moi. J’ai rouvert l’armoire à pharmacie des enfants et me suis appliquée à faire l’inventaire précis des produits et accessoires à ma disposition, si utiles et indispensables pour pouvoir lutter efficacement contre les poux.

Aujourd’hui, l’arsenal thérapeutique pour se débarrasser des poux s’est considérablement élargi depuis notre enfance :

  • aux traditionnels médicaments insecticides sont venus s’ajouter des produits naturels à base d’huile de silicone, étouffant les poux en obturant leurs orifices respiratoires, ou d’huiles essentielles ;
  • au peigne anti-poux classique, véritable objet de torture pour les enfants remuants, se substitue maintenant le peigne électrique totalement imperceptible et indolore, pour éliminer l’indésirable ;
  • aux sprays répulsifs ou spécial environnement sont apparus en complément des bonnets étouffes poux à porter la nuit et les élastiques anti-poux aux actifs naturels micro-encapsulés.

Cependant, il ne faut pas oublier une étape essentielle : le lavage quotidien du linge et des doudous à 60°C et le traitement des appuis-tête des voitures et coussins des canapés. Cela limitera les causes de réinfestations. Quant à ce qui ne peut être lavé, enfermez-les hermétiquement dans un sac plastique pulvérisé d’un produit spécial environnement pendant 72 heures. Et le tour est joué !

Un doute, une question ? Demandez conseil à votre pharmacien.

Article rédigé par Hélène Dauptain, Docteur en pharmacie

Découvrez d’autres informations de santé !