Articles de santé

Fatigue : et si c’était une anémie ?



Un taux d’hémoglobine insuffisant

L’anémie correspond à un taux anormalement bas d’hémoglobine dans le sang. Cette protéine, contenue dans les globules rouges, permet à ceux-ci de transporter l’oxygène vers les différents organes du corps humain et de ramener le gaz carbonique vers le cœur pour l’éliminer de l’organisme. Quand sa concentration est basse, l’apport en oxygène des organes et tissus devient donc insuffisant. On parle d'anémie quand le taux d'hémoglobine dans le sang est inférieur à 13 grammes par décilitre chez l'homme et à 12 g/dl chez la femme.

Différentes formes d’anémie

Toutes les anémies ne sont pas identiques. Il existe plusieurs formes d’anémie, chacune ayant une cause différente. L’anémie ferriprive est la forme la plus courante d’anémie, causée par une carence en fer dans l’organisme. Le fer est, en effet, un élément indispensable à la fabrication de l’hémoglobine. Un taux trop bas de fer a donc un retentissement négatif sur cette production de l’hémoglobine et de manière générale, sur celle des globules rouges dont elle est un constituant indispensable. Avec comme conséquence un mauvais transport de l’oxygène vers les organes et tissus.

Différentes causes d’anémie

Une carence en fer peut-être causée par des pertes de sang (notamment des menstruations abondantes, un ulcère, un polype cancéreux dans le colon…), un défaut d’absorption du fer par l’organisme (causé par une maladie intestinale ou une chirurgie de l’obésité, par exemple), une grossesse ou, plus rarement, un manque de fer dans l’alimentation.

Toutefois, d’autres carences nutritionnelles (en acide folique ou en vitamine B12), des inflammations aiguës ou chroniques ou encore des troubles qui affectent la synthèse de l’hémoglobine, la production des globules rouges ou leur survie peuvent aussi provoquer une anémie.

La fatigue, un symptôme courant

L’apport insuffisant d’oxygène dans les différents organes et tissus du corps, causé par le faible taux d’hémoglobine dans le sang et le manque de globules rouges, entraîne généralement une grande fatigue physique. Un essoufflement au moindre effort, ainsi que la pâleur sont également des symptômes fréquents.

D’autres signes peuvent aussi apparaître en cas d’anémie :

  • vertiges et étourdissements
  • maux de tête
  • rythme cardiaque rapide
  • frissons
  • difficultés à dormir

Les symptômes dépendent du type d’anémie et de sa sévérité. En présence de ces symptômes, il faut consulter dès que possible, pour déterminer s’il s’agit d’une anémie et, le cas échéant, de quelle forme il s’agit.

Comment soigner l’anémie ?

Le traitement de l'anémie dépend de son origine. Une recherche de la cause est donc primordiale. En cas de perte de sang, il faudra en trouver la source et la soigner tout en substituant le manque de fer induit par le saignement. Si l'anémie est causée par une carence vitaminique, le problème pourra être réglé par une supplémentation et le traitement de la cause de cette carence.

Dans certaines situations, il faudra recourir à une transfusion sanguine.

En cas de maladie sous-jacente de la moelle osseuse, on aura recours à un stimulateur de la production des globules rouges (érythropoïétine), une greffe de moelle osseuse ou des médicaments immunosuppresseurs.

Article réalisé par Kathleen Mentrop, en collaboration avec le Dr Catherine Lambert, hématologue

Découvrez d’autres informations de santé !