Articles de santé

Accidents domestiques : comment réagir ?



Chaque année en France, les accidents de la vie courante sont à l'origine de 4,5 millions de blessés et de 500.000 hospitalisations. Comment réagir face à une plaie, une chute, une intoxication ou une brûlure ? Et comment les éviter ?

Les plaies

Les ennemis n°1 de nos mains et de nos pieds ? Le bricolage et le jardinage. Deux occupations au cours desquelles il suffit d'une minute d'inattention pour s'entailler une partie du corps ! Pour éviter d'en arriver là, mieux vaut être focalisé sur ce que l'on fait. Mais aussi : porter des gants, un t-shirt à longues manches ainsi qu'un pantalon et des chaussures couvrantes.

Comment réagir ? Si la plaie est peu profonde et peu étendue, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Contentez-vous de la nettoyer avec de l'eau et du savon. Appliquez ensuite un désinfectant non coloré et laissez sécher à l'air libre. Vérifiez la vaccination antitétanique. En cas d’hémorragie, comprimez-la à l'aide d'un linge propre et alertez les secours ou direction l'hôpital !

Les intoxications

L'erreur classique : transvaser du détergent dans une bouteille d'eau sans annotation et la ranger dans l'armoire. Ensuite, on oublie ce transfert et on se sert un verre « d'eau » ! Si vous changez un produit de contenant : indiquez-le clairement et laissez-le hors de portée des enfants (qui ne savent pas forcément lire !). Il convient également de ne laisser aucun médicament ou produit ménager à portée des enfants. Mieux : privilégier des contenants avec un bouchon de sécurité.

Comment réagir ? Ne faites rien, pas de boissons ni de vomissements provoqués. Appelez les secours (SAMU) ou le centre antipoison le plus proche (www.centres-antipoison.net).

Les brûlures

Curieux de tout, les enfants ne mesurent pas les risques qu'ils prennent quand ils attrapent la queue d'une casserole sur le feu… Prémunissez-les d’une catastrophe en tournant les manches vers l’arrière de la plaque ! Évitez aussi les nappes qui entraînent dans leur chute les plats chauds. Enfin, notez qu'il suffit de 3 secondes sous une eau à 60° pour brûler la peau plus fragile des enfants. L'idéal : installer des dispositifs de sécurité bloquant l'accès à une eau très chaude. Quant aux adultes, méfiez-vous des barbecues et des friteuses. Pour rappel, il ne faut jamais ajouter d'alcool à brûler dans un barbecue ni d'eau sur une huile de friteuse chaude.

Comment réagir ? Si la brûlure est superficielle et peu étendue (surface inférieure à la paume de la main de la victime), laissez-la 10 minutes sous un jet d'eau à 10°C à 10 centimètres du robinet. Ensuite appliquez une crème pour les brûlures et vérifiez régulièrement que la plaie ne se surinfecte pas. En cas de brûlure grave (étendue, profonde), arrosez jusqu’à l’arrivée des secours.

Les chutes

Quand on parle de chute, on pense essentiellement aux enfants et aux personnes âgées.

Pour éviter qu'un enfant ne chute, il convient de :

  • bien l'attacher dans sa chaise haute,
  • éviter de placer des meubles sous une fenêtre ou sur un balcon,
  • installer des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers,
  • ne pas le quitter des yeux.

Pour éviter qu'une personne âgées ne chute, il convient de :

  • veiller à ce que sa maison soit bien éclairée, en particulier les escaliers,
  • supprimer les tapis,
  • réaménager la salle de bain si nécessaire – en installant des barres d'appui, par exemple.

Comment réagir ? Face à une chute grave, il ne faut surtout pas déplacer ou relever la personne. En attendant les secours, gardez sa tête entre vos mains et veillez à ce que la tête, le cou et le dos soient alignés.

article rédigé par Elise Dubuisson, en collaboration avec Gérald Kierzek, médecin urgentiste - ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !