Articles de santé

J’ai une ampoule : que faire ?



Vous venez d’acheter les chaussures de vos rêves et vous les avez fièrement chaussées ce matin. Pourtant, après une heure, vous n’arrivez plus à marcher tant elles vous font souffrir. Même si les ampoules sont des « petits bobos », elles peuvent faire atrocement mal. Mode d’emploi pour en venir à bout !

Comment se forme une ampoule ?

La formation d’une ampoule – ou cloque – sur la peau est causée par des frottements répétés, la chaleur et l’humidité. C’est en fait une brûlure mécanique. Une ampoule au pied, par exemple, est souvent provoquée par des chaussures neuves ou à une marche particulièrement longue. Suite aux frottements, une bulle se forme : l’épiderme (la couche supérieure de la peau) se décolle du derme, sa sous-couche. Dans cette bulle cutanée, un liquide clair (la lymphe) s’accumule et forme ainsi une ampoule, qui agit comme un « airbag » de protection.

Comment soigner une ampoule ?

Dans la mesure du possible, il vaut mieux laisser l’ampoule intacte : la peau est une barrière contre les infections! Il existe des pansements dits « hydrocolloïdes », qui agissent comme une double peau. Au contact de l’ampoule, ils se transforment en gel protecteur et favorisent ainsi la cicatrisation. Ils ne doivent pas être changés tous les jours : tant qu’ils ne se décollent pas, il peuvent rester en place 2-3 jours.

Puis-je percer une ampoule ?

Si toutefois l’ampoule est trop douloureuse et qu’elle vous empêche de marcher, vous pouvez la percer avec précaution :

  • à l’aide d’une aiguille stérilisée, percez l’ampoule à plusieurs endroits, de préférence sur les côtés ;
  • appuyez doucement avec une compresse imbibée de produit désinfectant pour évacuer le liquide ;
  • si la peau est intacte, laissez-la en place car elle protège le derme des infections et des coups douloureux ;
  • appliquez un pansement hydrocolloïde pour favoriser la cicatrisation.

Si l’ampoule s’est vidée toute seule, désinfectez-la et appliquez ce même pansement.

Une ampoule est-elle dangereuse ?

Non, mais il existe néanmoins un risque d’infection. Gardez la plaie bien propre et désinfectée. Si l’ampoule devient rouge, douloureuse, gonflée et purulente, c’est probablement le signe d’une infection. Dans ce cas, n’appliquez pas de pansement hydrocolloïde (il garderait les bactéries enfermées et aggraverait ainsi l’infection) et consultez un médecin.

Comment prévenir une ampoule ?

  • Habituez vos pieds à vos nouvelles chaussures : portez-les peu au début, puis de plus en plus longtemps.
  • Évitez les chaussures favorisant la macération : baskets, chaussures en plastique…
  • Portez des chaussettes en coton et adaptées à votre activité.
  • Portez des gants lorsque vous bricolez ou jardinez.

Demandez conseil à votre pharmacien, il pourra vous aiguiller sur les produits les plus adaptés pour en finir avec les ampoules : désinfectants, compresses, pansements…

Article rédigé par Kathleen Mentrop, ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !